+50942978675

contactplimay@gmail.com

«Zuma» et autres poèmes de Ducarmel Alcius


Zuma

Prends ma main
Que je danse la valse des jours immuables
Prends ma main
Avant que les ombres passent

Au-dessus des toits
La nuit est une plaque métallique teintée d’étoiles fumantes
Prends ma main
Avant que le malheur renfle

Et je passerai par ta fontaine
Et tu comprendras
que le poète n’a pas que d’itinéraire d’encre
et que l’amour est aussi des algues douillettes
poussées presqu’à l’ourlet épais
des sentiers sombres

Cette nuit-ci nous aura surpris à dessiner par nos corps
les rues en toboggan
et la génitrice de tous les fleuves du monde

l’amour aura geint en feux d’artifices
car l’heure
nous aura été bonheur en éclats de bohème

Prends ma main
l’instant est calfeutré d’éclats étourdis

Mon amour prends ma main
Le temps n’a de vigilance
que pour les heures de tendresse qui passent
car elles seront la main qui change tout


après le poète

pour n’avoir pas pu survoler les acharnements
des atrocités outrepassées
le verbe entreprend sans majuscule
sans prétention
sa complicité aux allées morcelées
d’ombres fumantes
ce sont des corps brûlés vifs
éclairés de loin par les gyrophares

que reste-t-il après le passage du poète
sinon quelques phrasés à vif de braise

je ne suis que papiers froissés
repli d’une colère mal déguisée
si je ne crie pas de vive voix
le déluge de nos rues aux bouches interdites


quelquefois

quelquefois tu es un délire inachevé
avec une rage en tige de feu qui te sert de langue

et moi parfois poupée de cire
je ne veux que de la verve sortie de ta bouche

quelquefois moi au mitan de la route
je suis étoile en flammèche qui brûle
pour masquer le soleil

un amour ouragan dévolu dévêtu
en visite sur terre

je suis le peuple quand rien ne lui reste
moi étoile en flammèche
en visite sur terre
au milieu de l’enchantement des fumées
et de l’éloquence des pétards


À propos de l’auteur:

Né en 1998 à Petit-Goâve en Haïti, Ducarmel Alcius, est poète et écrivain. Il est lauréat du Prix du jeune écrivain 2019 et Finaliste du Prix RFI Théâtre 2019. La sexualité de l’enfant, la prostitution, la dictature et la folie, ce sont quelques thèmes qui l’intéressent. Aujourd’hui, il travaille sur quelques techniques de réalisation de films et comptent porter dans un court-métrage les périples que vivent certaines femmes en maison close.

Crédit Photo : Compte Facebook de l’auteur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post