+50942978675

contactplimay@gmail.com

Trois (3) poèmes de Fabien Louis-Fils


Être pour ne pas être le serait

Vivre pour ne jamais revivre
Dire pour ne jamais redire
Penser pour ne jamais repenser
Naître pour ne plus renaître
Quand on est sûr de ce que l’on est.
Aller pour ne plus revenir
Courir pour ne plus s’arrêter
Aimer pour ne jamais haïr
Croire pour ne jamais douter
Construire pour ne point reconstruire 
Quand on est sûr de ce qui devrait
Et de ce qui ne peut ne pas être.
Apprendre pour mieux faire
Mieux faire pour mieux vivre
Vivre pour ne point mourir
Quand on est sûr de ce qui devrait
Et de ce que l’on est.


Bateau

C’est un bateau
Fait de sable et de bois
Qu’une femme accoucha
Il marche dans le ciel solide
C’est un bateau brigand et rebelle
Dur comme lui seul
C’est un bateau parleur
Il réclame des aventures
Dans le sommeil des jours
Il fait de la nuit son drap et s’enveloppe d’étoiles
C’est un bateau ailé
Au plumage d’aurore
C’est le cauchemar des dieux
C’est un porteur de soleil neuf
D’une galaxie sablonneuse
C’est un bateau maladif
Qui ne porte aucun passager
Il se porte lui-même
Sous la frayeur de ses voiles les vents reculent
Il étend ses tentacules sur les vagues
Il piétine les flots.


Rébellion

Cette plume qui pète
La cage du silence
S’évade de la tôle obscure
Taille en guirlande les dards sceptiques
Mon dé tombe sur la bonne face
Et à nouveau ma plume aperçoit le soleil
Débottée, débridée
Elle mord les couilles du soleil
Et depuis elle devient stellaire


À propos de l’auteur :

Poète, juriste et étudiant en philosophie à l’École Normale Supérieure (ENS) de Port-au-Prince, Fabien Louis-Fils est né le 3 juin 1993 à Jacmel, Haïti.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post