+50942978675

contactplimay@gmail.com

Jour 9 : « Tristesse » et autres poèmes de Lunise Jules


La Quinzaine de la Poésie Féminine est une série d’activités virtuelles visant à valoriser la création littéraire des femmes, notamment la poésie à travers le monde. Pour ce neuvième jour de ce grand festival, nous vous invitons à lire « Tristesse » et deux autres poèmes de Lunise Jules.


Tristesse…

Tristesse on m’appelle
Je vois naître et fais naître des fleurs et
De grâce ne mettez pas en doute mon talent
Si en votre âme mon dépôt de suie
Témoigne du passage d’un feu fou
Victime de sa propre chaleur
Il n’y a pas effacé la lumière

Ne m’abandonnez pas
Je vous prie
Nous sommes si bien si vrais ensemble
Restez quand même
La transhumance parait une commande
Moquez-vous des avances de l’estive frivole
La remue est si souvent passeuse de fausses allégresses
Honorez la convocation magique des éclaircies
Et l’audace des courants d’eau qui pour vous changent de lit

On m’appelle tristesse
Je transforme le grain de poussière
Marchand de larmes en perles précieuses
Ne bousculez pas ma compagnie
Nous sommes si bien si vrais ensemble

Je ne veux plus dormir à la belle étoile

La nuit trop intelligente risque de comprendre
La lune trop attachante risque de voir mon âme
Je ne veux plus dormir à la belle étoile

L’amitié du crépuscule me ravit mon refuge
L’obscurité apprivoisant mes sens défie mon intimité
Je ne veux plus dormir à la belle étoile

Le sourire de la nuit perd tout son sens
Quand mon regard fend l’obscurité et croise le sien
Je ne veux plus dormir à la belle étoile

La complicité des ténèbres met en fuite mon rêve
Elle le rend jaloux et paralyse mes étoiles
Je ne veux plus dormir à la belle étoile

Jouir sans partage de cette fulgurante beauté
Alourdit les pas de ma nuit et coupe ses ailes au temps


Ou di Onè, li  di Respè
Ou antre
ou chita,
Ou lonje  pye’w
nan lakou lakay  madanm nan
Ou pote flè
mete sou flè 
ki tap souri
Ou pote raje
mete sou raje 
ki tap pouri
Ou jwe ti ta to
nan lakou lakay madanm nan
Ou  vini ak jwèt
Ou vini ak tout bon
Ou vini ak lanèj
nan bwat katon
Ou chante pou zetwal
nan lakou lakay madanm nan

Yon maten sanzatann
Ou fè konferans laprès pou malfini
Sou ti poul 
Ki pa nan kalòj
Nan lakou lakay madanm nan
Ou lage yon pise kabrit
yon bav fyèl 
Sou ti pye koupye
Ki pa te vle mouri
Ou louvè pòt pou zagribay
Ou bwote fòs
Ou bwote san 
Ou rache plim je
Ou rache cheve ak tout rasin
Soti nan lakou lakay madanm nan

Lavi vanse
Lapli tonbe 
Frechè Lawouze
Fè gou fyèl tounen siwo
Myèl ak Ti zwazo vwayajè
Pote grenn limyè 
Vin simen
Nan lakou la kay madanm nan

Vini non
Vin wè lòt koulè  ki leve 
Vin tande lot bèl chante
Mesyedam yo kalkile  
Tout kalite mizik ap jwe lago
Nan yon anbyans ilan ilan
Nan lakou lakay madanm nan
Kè timoun  pa gen memwa
Ou ka toujou vin aprann danse yon lòt jan
Arebò lakou lakay madanm nan


À PROPOS DE L’AUTEURE :

Lunise Jules est née à Plaisance dans le Nord d’Haiti, a grandi au Cap-Haïtien. Elle a fait des études en Sciences Politiques à l’Université d’État d’Haïti et en Développement Économiques à Eastern University en Pennsylvanie. Elle est actuellement directrice d’une Organisation Non Gouvernementale Internationale  impliquée dans le développement communautaire en Haïti ; elle est mère de cinq enfants. Depuis son jeune âge, la musique et l’écriture occupent une place importante dans sa vie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post