+50942978675

contactplimay@gmail.com

Jour 4 : « Les îles bleues » et autres poèmes de Margueritte C.


La Quinzaine de la Poésie Féminine est une série d’activités virtuelles visant à valoriser la création littéraire des femmes, notamment la poésie à travers le monde. Pour ce quatrième jour de ce grand festival, nous partons à la découverte de Margueritte C., poète et membre de la Société des Poètes Français (SPF).

Les îles bleues

les îles valsent sous le bleu des iris
dénudant la
blancheur du soleil

un chant
derrière la jalousie
repeint les sentiments

sur les marches d’un escalier
se promène l’absence

il est midi dans ma mémoire


Cette maison

cette maison
qui me ressemble
je l’ai rêvée
je l’ai voulue

cette maison
elle
a franchi mes
désespoirs
aboli ma solitude
elle
est venue
de mes rêves
mes rêves d’arbres de
fleurs d’oiseaux
dans un ciel tant bleu que
se perdent les nuages

j’entends
j’entends le temps
j’entends le temps qui
déverse le chant de l’enfance
un chant d’oiseaux
de rires et
d’abeilles
où la mer n’est plus

sur la plage du
passé
des fragments de
chaumières
de bois
de clairières

sur le banc
du soleil
je me vois
reposée apaisée
la musique
s’échappe
de cette maison

je rêve
je rêve encore
je rêve encore à
ce que je n’ai pas eu
ce que j’aurais pu avoir
je rêve
mon rêve est vérité
mon rêve est vie
cette maison qui me ressemble
je l’ai voulue

elle est mienne


Profondeurs

je voudrais
encore descendre
dans les profondeurs
de mes lectures

connaître
le vertige d’une
découverte
lumière
où la petite aube translucide
le travail de la nuit

poser
dessin
essaimant ses courbes volatiles

sur le blanc

le noir de
la pensée retrouvée 


À PROPOS DE L’AUTEURE :

Poète contemporaine basée en Isère, Brigitte Charnier s’implique activement dans l’association grenobloise Création & Poésie. Elle a en charge la publication semestrielle de la revue Poésie Vivante par laquelle elle établit des ponts avec la poésie francophone. Elle préside également l’association Sciriolus dont la vocation est de faire connaître les poètes de la région Auvergne Rhône Alpes. Alias Margueritte C. en poésie, elle a obtenu le prix Léon Dierx de la Société des Poètes Français (SPF) en 2016, société dont elle est membre depuis. Les Amis de Thalie ont primé et publié son recueil « Rêves d’orchidée » en 2017. Son dernier recueil, « La dérive de l’arbre », publié par les Éditions Accents Poétiques, devrait sortir courant décembre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post