+50942978675

contactplimay@gmail.com

Jour 15 : « Insomnie » de Cécile Bellan


La Quinzaine de la Poésie Féminine est une série d’activités virtuelles visant à valoriser la création littéraire des femmes, notamment la poésie à travers le monde. Pour ce quinzième jour de ce grand festival, nous vous invitons à lire « Insomnie » de Cécile Bellan.      

Insomnie

Dans un grand terrier

J’ai osé planter mes jours dans des nuits

– creuser l’obscur

A croire que / à croire qu’un

rai de lumière viendrait balayer

La terre n’a pas bougé 

Les insomnies apportent / les insomnies n’apportent que / les insomnies n’apportent pas plus qu’une

parcelle de vision trouble

et dans ce flottement incertain

supplément d’âme aux abois

à l’aube –il se noie –

Boire la tasse avec

Humilité dès l’aube humide du pourtour des yeux –je vois

Déchirure d’un temps que l’on aurait accroché comme un mobile sur le fragile des cils

Sans courant d’air, virevolte 

Je recherche la trace d’un souffle 

humain.

Enfin l’air / de l’air.

Je devine par-delà l’esprit ennuagé

rejoindre le noir très loin dans ces nuits si profondes

– dentelle nocturne 

Les étoiles chagrinées / je m’en fais un collier

des perles s’entrechoquent sur le cou dénudé 

Souvenirs enlacés

Ça fait un joli bruit qui empêche de dormir

parce qu’en écoutant le filet de murmures

je tricote en pensées 

ta voix qui revient 

de si loin.

À PROPOS DE L’AUTEURE :                    

Mon parcours n’est pas linéaire. Signature d’une recherche constante de ce qui anime l’expression des dires. Du viscéral et de la distance en revers. 

Je suis actuellement professeure de français et intervenante de chantiers d’écriture dédiée aux enfants et adolescents. J’y consacre un mi-temps qui me laisse un autre temps précieux dédié à l’écriture, au plateau et à la peinture (Where are my shoes ? exposition 2019).

Poésie, nouvelle / récit de vie et théâtre sont mes axes de travail, recherche.

Aussi, je mets en bouche mes mots dans la formation Messyl Cartographie d’un monde sensible – (résidence 2019) et ceux des autres, au gré des envies, des demandes.

Et toujours l’écriture –une écriture qui s’est transformée et qui chemine encore. Une chose – cependant – persiste 

Donner à lire / à voir / à entendre –sans fard –l’homme dans son élémentaire et sa contradiction  

Et plus encore dans l’élémentaire de sa contradiction

… sa vulnérabilité…

1 commentaire pour “Jour 15 : « Insomnie » de Cécile Bellan”

  1. Avatar Yves-Mary Fontin dit :

    Je me mets
    entre le ciel et la terre
    Pour faire la lecture
    De insomnie de Cécile Ballan
    Ceci dit, elle a bien balancé
    les mots……..
    mes yeux sont toujours ouvertes
    Je ne peux pas dormir

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post