+50942978675

contactplimay@gmail.com

Entre nous deux et un autre poème de Muradieu Joseph


La nuit tombe et notre bonheur se lève

Comme les rayons du jour sur la grève

La chaleur de ton corps sur ma peau

Me fait trémousser tel un vin de Bordeaux 

Ta voix chatouille le creux de mes oreilles

Telle une mélodie elle m’émerveille

Nos balbutiements sont un feu ardent

Qui consume nos corps trépidants 

Je veux bien que tu m’envahisses,

Que tu me serres entre tes cuisses

Que tu pénètres en moi et dans moi

Pour me mettre sous le joug de tes lois

Laisse-moi sillonner ta voie douce et étroite

Pour que mon corps dans ton corps s’emboîte

Les yeux fermés et le souffle haletant

Je découvre ton univers mielleux et enivrant

Nos ébats corps à corps harmonieux

Sont des délices venant des cieux

Comme des vagues houleuses ravageant nos reins

Ils rendent jaloux même les plus pieux des saints

©️Muradieu Joseph

Boston, le 16 décembre 2020

Tous droits réservés.

***** 

Pour que tu rêves de moi

Rêve de moi sous la neige

Qu’elle soit blanche ou beige

Rêve de moi sous le froid 

Me serrant contre toi

Rêve de moi comm tu rêves de ta patrie

Que ton âme soit fleurie

Comme un jasmin de nuit

Tu viens et effaces mon ennui

Tes empreintes suivent la dune

Et pour toi je cueille une grappe de lune

Que je dépose dans ta main

Je te tiens tendrement en pensant à demain

©️Muradieu Joseph

Boston, le 17 décembre 2020

Tous droits réservés.

Étiquettes :

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post