+50942978675

contactplimay@gmail.com

Deux (2) poèmes de Peter Cénas


Il y a ce vide indicible dans lequel l’âme se glisse tout doucement. Crépuscule de mouches affolées. Face terne. Nuages cadavériques. Errance vertigineuse. La terre n’a plus ses épaules pour soutenir les soupirs du ciel, la vie a le torse rôti. Comment peut-on rester tranquille sur des escarpements rocheux ? Comment faire face à cette chorale d’ortolans blessés par les ossements des sabliers ? Il n’y a même pas une salive de pluie pour séduire la prochaine saison. Débandades et déhanchements du vent. Je suis tous ces silences enroulés dans des nappes d’inquiétude. Ombres et funestes gémissements. Mais quel chant de mort !


Je mourrai inconnu sur la frimousse d’une nébulosité estropiée par des sagaies de ronflements. Inconnu tel un pli fracassant le sourire d’une lune de neiges affublée de crépuscules. Des propulseurs d’altostratus, taraudant l’écorce du ciel. L’errance de l’air frisquet. Haleine factieuse, souffle sans réverbération. Mon ombre suspendue à poil au vent à l’embrasure de ma songerie où j’expirerai, soutenant cette bâche de chagrin sur mes paupières. Je mourrai dans les plaies d’un rêve, étreignant la terre qui a vu naître mes premiers pas, m’offrant à la chorégraphie spiralée de l’horloge où chaque tictac percute l’âme somnolente. Je trépasserai en galopant contre l’existence, ou en chauve- souris, roupillant sur mon propre chaos.


À propos de l’auteur :

Né à Port-au-Prince, Haïti, Peter Cénas, de son vrai nom Pierre Richard Lavilette, est le fils unique d’une famille de trois enfants. Il a fait des études en communication, en sciences du développement, et est présentement étudiant en sciences de l’éducation. Il a participé à des anthologies nationales et internationales, (la dernière en date est celle de Pablo Poblète, directeur de la Collection « Poètes francophones planétaires ». Ce projet a mis plus d’une centaine de plumes au service de la défense de la paix dans ce monde).

Depuis qu’il a fait connaissance avec la poésie, il ne cesse d’animer des ateliers de lecture et d’écriture quelquefois à Port-au-Prince, mais souvent, dans quelques villes de Province du pays, dont St-Marc, Gonaïves, Jacmel.

Il a déjà publié trois (3) recueils de poèmes : « Les prières des Fleurs Bleues » chez les Éditions Perle des Antilles aux Etats-Unis, « 21 Poèmes pour Elle » aux Éditions Inferno en Haïti, « Deux mots, trois poèmes » aux Éditions de la Rosée (Haïti), et un recueil de nouvelles : “La Naissance d’un Papillon Nocturne”, Éditions Perle des Antilles.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Les motsLes mots

Le rapport que j’entretiens avec les mots, est davantage spirituel que matériel. Et si, dans cet ordre d’idée, on devait se référer au concept de matérialité, il s’agirait à coup