+50942978675

contactplimay@gmail.com

Décès de Maurice Cadet : la communauté littéraire haïtienne est en deuil



L’écrivain jacmélien Maurice Cadet s’est éteint le vendredi 29 mai 2020 à 10 heures du soir, à son domicile dans sa ville natale où il avait pris sa retraite. Il avait 86 ans.


Maurice Cadet naquit le 20 Juin 1933 à Jacmel en Haïti. Il enseigna dans cette ville, mais aussi à Port-au-Prince, au Zaïre, au Congo Kinshasa et au Congo Brazzaville. Puis, il vécut au Québec, plus précisément à Alma au Lac-Saint-Jean, où à nouveau il enseigna à L’Externat classique d’Alma et au Collège du Lac-Saint-Jean de 1967 à 1971. Enfin, de 1971 à 1995, il fut professeur de littérature et de création littéraire au Cégep d’Alma.


Durant de nombreuses années, il fut responsable de la coordination départementale au Collège d’Alma, et vice-président du syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep d’Alma. Maurice Cadet fut membre du PEN Club et de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.


Il fut le fondateur du centre culturel qui porte son nom situé à Jacmel, et l’un des deux survivants parmi les fondateurs du Lycée Célie-Lamour créé en mars 1956. Il fut également le créateur de la cravate que portent les jeunes filles du dit Lycée et aussi l’instaurateur du carnaval des étudiants à Jacmel. 


De 1989 à 2018, l’auteur de « Si Jacmel d’antan m’était conté », publia dans beaucoup de revues dont : Focus, Résistance, Rupture. Et il accoucha de près d’une vingtaine de livres dont des recueils de poésie, des recueils de nouvelles, des essais et un roman.


Parmi ses textes on peut citer : Turbulence (poésie), 1989 ;  Sortilège sonore (essai), 1991; Chronique de geste (nouvelle), 1996 ; Ondes vagabondes (poésie), 1998 ; et ses quatre derniers livres parus aux Éditions Pulùcia en 2018 : Cicatrices (récit), Requiem pour une soutane princière (roman), Jacmel d’antan, aller retour (conférence à Café Philo Sud’est), Kabrit misye Segen an (une adaptation de La chèvre de monsieur Seguin d’Alphonse Daudet).


La ville de Jacmel vient de perdre, non seulement un écrivain, mais aussi une figure paternelle. Car Maurice Cadet faisait office de mentor et de conseiller pour les jeunes jacméliens. Le départ de Maurice laissera un grand vide au sein du patrimoine culturel et littéraire haïtien.

Thara Layna Marucheka Saint Hilaire

Étiquettes : , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post